” En racontant la vie de Charles de Foucauld, nous verrons, au fur et à mesure, comment s’imbriquent trois aspects principaux :

  • Sa passion pour l’Afrique du Nord, où il est resté 20 ans, au total, notamment au Sahara algérien, où il fut assassiné.
  • Ses nombreuses vocations, puisquil fut officier, explorateur, prêtre, surtout tenté par la vie d’ermite, homme de science, écrivain. Ces vocations ne s’annulent pas mais s’additionnent.

Son patriotisme : il est un prêtre plein de charité universelle, et canonisé à ce titre, mais il croit aussi à la mission civilisatrice de la France, ce qui n’est nullement incompatible à l’époque où il vivait. Un homme d’une qualité exceptionnelle, plein d’énergie et d’ardeur. ”       Georges-Pierre Hourant.

Le conférencier : Né à Alger en 1939, (4ème génération de Pieds-noirs).

Etudes à Alger au Lycée Gautier, puis au Lycée Bugeaud, en Hypokhâgne et en Khâgne. (Lettres Sup’.). Faculté d’Alger. Agrégé de Lettres Classiques. Professeur au Lycée Duveyrier à Blida, de 1960 à 1962.

Quitte l‘Algérie,   avec …2 valises…Nommé en Vendée, il est Professeur au Lycée de la Roche sur Yon.

Auteur de nombreux articles et conférences.

Il vint à Lyon, au Vatel, présenter : « Dix écrivains voyageurs, en Algérie à l’époque française ». (novembre 2006). Il revint nous parler de « Pierre Loti et l’Islam » l’an dernier (mars 2016).  Il a aujourd’hui accepté d’évoquer pour nous, le Père de Foucauld.  Nous l’en remercions.