ecully2ecully1

Sur la façade de sa Mairie, on peut constater la présence de deux plaques commémoratives dédiées d’une part au Premier Régiment de Tirailleurs Marocains, d’autre part au Deuxième Régiment de Spahis Algériens de Reconnaissance. Celles-ci témoignent du rôle de la Première Armée Française commandée par le général de Lattre de Tassigny. Elle arrive aux portes de Lyon le 2 septembre 1944 et va, entre autres, permettre le dégagement les communes de Champagne, de Limonest, et d’Ecully de la menace ennemie.

 

 

 

Rappel historique :

“Débarquée sur les côtes de Provence le 15 août 1944, la première armée française sous les ordres du général de Lattre de Tassigny remonte la vallée du Rhône. Le 2 septembre 1944 le général Diego Brosset arrive aux portes de Lyon.

Un escadron du deuxième régiment de Spahis algériens de reconnaissance, commandé par le capitaine Oster, et à la quelle appartient le lieutenant Saint-Olive, Écullois, prend position au carrefour de l’horloge à Tassin la Demi-Lune avec 5 chars. Une patrouille de 2 chars est envoyée à Ecully et pénètre vers 20h sur la commune par l’actuelle avenue du Dr Terver.

Pendant ce temps, le peloton de Gastines, de l’escadron Baudoin, pénètre à Écully venant de Dardilly en détruisant au passage le dernier véhicule allemand quittant la commune…”

Sources :

Documentation sur le site internet de la commune d’Ecully.

Documentation sur le site internet de la commune de Champagne.

Site internet de la F.A.R.A.C. : Le combat de maison carrée (2 septembre 1944 – Nord de Lyon)