Chers amies et amis du Cercle de Lyon,

Nous sommes de nouveau endeuillés.

Vous trouverez, ci-après, le message que nous avons eu la tristesse de recevoir hier.

Les enfants de Marie-Thérèse, nous faisaient part du décès de leur Maman.

C’est un message bien émouvant. Marie-Thérèse a rejoint maintenant, son époux Christian qui nous a quittés l’an dernier.

Marie-Thérèse était née à Oran, le 1er juin 1931.

Tous deux ont fait pendant des années, partie du Cercle Algérianiste de Lyon,

après avoir quitté celui d’Annecy et Annecy, pour se rapprocher de leurs enfants.

A Lyon, ils habitèrent près de l’institut Lumière dans le 8ème, et leurs voisins et amis étaient le couple Capber, qui avait l’inestimable qualité d’avoir eux aussi « navigué » au Maroc.

Marie-Thérèse et Christian étaient tous deux ‘inséparables’.

Ils étaient sportifs, voyageurs, et marcheurs émérites. On les voyait sillonnant Lyon, se rendant à pied et faire des Km, sous la chaleur, pour aller dans tel ou tel endroit commémoratif (le parc de la Tête d’Or), ou Fourvière, par exemple.

Lui était très ‘marocain’, (de cœur), et faisait aussi partie des ‘marocains’ de Lyon, (et de ceux de France), qui se réunissaient à la Mairie du 2ème

Mais ce n’étaient, ni l’un, ni l’autre, des commémoratifs « institutionnels ».

Trop libres pour cela. Ce qu’ils faisaient, ils aimaient le faire.

Ils ont bourlingué en auto, seuls dans toute l’Afrique du Nord.

De nombreuses photos de ce couple attachant, figurent avec celles prises lors de dîners au Vatel, ou lors de Congrès nationaux du Cercle.

Les lyonnais se souviennent de leurs passages à la Bibliothèque de la rue Bourgelat.

Les mots qu’écrivent aujourd’hui leurs enfants traduisent bien, avec émotion et justesse la foi qu’ils avaient.

Ils ont toujours fait preuve, par ailleurs, à l’intérieur du Cercle, d’une neutralité parfaite, dans quelque domaine que ce soit, je peux en témoigner, et je les en remercie encore. 

Des liens forts les unissaient aussi à la St.Do. à Lyon. 

Ils ont légué à la Bibliothèque du Cercle, de nombreux livres, particulièrement ceux traitant du Maroc.

Nous assurons les enfants, petits-enfants de Marie-Thérèse, et sa famille, de notre souvenir et de nos prières pour celle qui vient de nous quitter.  Nous partageons leur peine.

Marie-Thérèse a dû retrouver « Là-Haut » celles et ceux qui l’ont précédée, qu’elle aimait. Et aussi (pourquoi ne pas l’imaginer), la lumière des paysages d’AFN, ou l’atmosphère des abbayes des Alpes françaises…..qu’elle partageait avec Christian.    

A Dieu Marie-Thérèse. Au revoir dans l’Espérance.

De la part de tous vos amis du Cercle Algérianiste de Lyon. (et du CA du Cercle).

Philibert Perret.

Notre petite maman (Marie Thérèse BERGER) nous a quittés

Depuis plusieurs années maman baissait doucement, perdant progressivement ses repères mais gardant cependant toujours sa bienveillance et continuant à tout prendre avec douceur et simplicité. Tout lui convenait. 

Après le décès de papa, en novembre dernier, elle s’est retrouvée seule à la maison de retraite. Même si elle ne s’exprimait presque plus, le départ du seul homme de sa vie l’a certainement beaucoup affectée. 

Elle qui avait toujours été si active avait du mal à rester désormais longtemps à ne rien faire. Elle marchait beaucoup pour passer le temps, jusqu’à ce qu’une chute l’immobilise en fauteuil.

Elle reconnaissait encore ses enfants, appréciant qu’on passe la voir, mais elle ne parlait presque plus, sauf pour répondre que tout allait bien. 

Mercredi matin ça a été la surprise pour le personnel soignant qui l’aimait bien, la voyant toujours aimable et agréable : elle était partie dans son sommeil, sans faire de bruit, sans déranger. 

Pour nous aussi c’était inattendu. Mais nous comprenions que c’était bien. La vie et l’amour ont un sens mystérieux qui ne se comprend que dans un aujourd’hui qui ne finit pas, et auprès de ceux que l’on a aimé. Elle est partie rejoindre papa pour un dernier « voyage organisé » qu’ils aimaient tant et qui cette fois ne finira pas.

Nous célébrerons la messe de funérailles de mamam à l’église de Chazay d’Azergues ce mardi 1er octobre (fête de sa patronne Ste Thérèse) à 17h30.

L’enterrement aura lieu le lendemain à Châtel-Montagne, à côté de Christian à 15h (avec probablement une messe familiale à 14h).

Nous tenons à dire combien, après son mari et ses enfants, son souci et son affection ont toujours été très forts pour ses soeurs, son frère et ses neveux et nièces côté Vigneron. Nous sommes certains qu’elle continuera à les entourer efficacement. 

Merci de vous unir à nous par votre présence ou par la pensée et la prière, en remerciement pour sa vie.

Dominique, Patrick et Geneviève avec conjoints et petits-enfants 

Geneviève : 06 86 88 29 54

Patrick : 06 77 10 40 15

Dominique à partir de dimanche soir : 07 69 56 42 01