PAR Morgane LÉON.

MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN COMMUNICATION, Université du Québec à Montréal (Canada)

Extrait de la préface : “Mes grands-parents étaient des Pieds-noirs d’Algérie. Dans la jeune vingtaine, ils sont devenus des exilés. Étant de descendance pied-noire, j’ai donc toujours été
bercée par la nostalgie de cette population, ainsi que sa souffrance. J’ai toujours entendu des histoires sur les Pieds-noirs d’Algérie et qui ils étaient. Toutefois, j’ai aussi pu remarquer le conflit entre les porteurs de la mémoire pied-noire et les historiens. D’ailleurs, ce que j’entendais dans mes cours d’histoire entrait en telle contradiction avec les propos de mes proches que pendant un temps, je ne m’acharnais pas à comprendre où se trouvait la vérité.”